Nox Orae, bis repetita… ou presque

La Tour-de-Peilz
Le festival de musiques actuelles a dévoilé mardi le menu de sa 12e édition, qui se déroulera du 25 au 27 août. Il revisite notamment une partie de ses plans de l’année dernière.

| Hélène Jost |

Organiser un festival avec des groupes étrangers en 2021 avait tout du pari risqué, l’équipe de Nox Orae l’a appris à la dure. Entre annulations anticipées et faux bonds in extremis, le menu n’a cessé de changer jusqu’à la dernière minute. Mais les efforts ont payé, avec à la clé une édition dense, intense et festive, comme un pied de nez au contexte sanitaire d’alors, qui a fait bouger le Jardin Roussy.
Cette année, l’ambiance est tout autre. Le programme dévoilé ce mardi semble en effet placé sous le signe de la confiance puisque la manifestation s’installera à La Tour-de-Peilz du 25 au 27 août. C’est la deuxième fois dans son histoire que «la Nox» s’étend sur trois soirs plutôt que deux.

Des revenants dans la nuit

Cette ambition s’explique sans doute par la venue de plusieurs artistes qui avaient dû renoncer à leur déplacement l’an dernier. Tinariwen, groupe touareg qui mélange ses guitares traditionnelles au blues et au rock, fait partie de ces revenants, tout comme Black Midi et Ho9909, premier groupe de rap-hardcore invité par le festival.
Mais pas question de s’arrêter là. Pour satisfaire son exigeant public, l’équipe a convié d’autres figures mythiques, à l’instar des Américains de Brian Jonestown Massacre, dont la venue le 26 août avait été annoncée en mars. Leurs compatriotes DIIV occuperont quant à eux le haut de l’affiche du samedi.
Les Britanniques seront aussi à l’honneur ce soir-là, avec notamment le retour sur scène d’Arab Strap. Seize ans après une tournée d’adieu baptisée «Ten years of tears», soit «dix ans de larmes», le duo écossais spécialiste du quotidien déprimant viendra défendre son nouvel album sorti l’an dernier. Le producteur touche-à-tout Wu-Lu et le trio électronique londonien PVA seront aussi de la partie. Sans oublier bien sûr quelques artistes lémaniques, comme la Genevoise Melissa Kassab, ATMO ou encore la locale de l’étape, Moictani, qui ouvrira le bal vendredi soir.

Nox Orae

posera sa scène et ses grosses caisses au Jardin Roussy du 25 au 27 août. Pour plus d’informations: www.noxorae.ch

Légende

La fête durera trois soirs au Jardin Roussy. | N. Cuany – Nox Orae